Top 3 des plus hauts sommets des Pyrénées

Les Pyrénées sont une chaîne de montagnes qui séduit beaucoup de voyageurs par an en raison de leurs charmes irrésistibles, mais également de leurs patrimoines sans égaux. La plupart du temps, les voyageurs sont fascinés par leurs sommets qui figurent parmi les points culminants les plus hauts du pays. Ainsi, il est possible de distinguer trois hauts massifs des Pyrénées qui figurent parmi les plus hauts sommets et qui font le bonheur des amoureux de la nature et des alpinistes.

Le pic d’Aneto

Le pic d’Aneto est le point culminant de la chaine des Pyrénées qui culmine à 3404 mètres d’altitude. Il est localisé en Espagne au nord Est de l’Aragon et de la province d’Huesca. Située en plein parc de Posets Maladeta, cette chaine de montagnes propose aux amoureux de la nature des sentiers balisés au beau milieu des voies vertes. Ce pic abrite aussi plusieurs glaciers comme celui de l’Aneto qui représente une formidable descente. Depuis le sommet, il est possible d’avoir une vue impeccable de la crête de Portillon.

Le Pic des Posets

Le Pic des Postes ou la pointe de Llardana est le deuxième point culminant des Pyrénées espagnoles qui culminent à 3375 mètres d’altitude. Son sommet est accessible par télécabine et donne une vue à couper le souffle sur les Pyrénées avec un sentiment de dépaysement. Il est catégorisé comme le deuxième massif le plus haut des Pyrénées après le pic d’Aneto. Niché au cœur des voies vertes, le Pic des Postes renferme des forêts de Pins qui sont fortement conservées. En effet la montagne renferme plusieurs forêts primaires que la préfecture tente de préconiser par tous les moyens.

Le Mont Perdu

Localisé à proximité de la frontière Franco-espagnole, le Mont Perdu est le sommet le plus élevé du massif du Mont Perdus qui culmine à 3355 mètres d’altitude sur une crête séparant les canyons d’Ordesa et de Pineta. La singularité du paysage de ce massif a engendré l’abandon de toute activité agricole et d’élevage pour se lancer dans le tourisme.